NOUVELLES 2014

19 février 2014

Danielle Tremblay finaliste aux International
Acoustic Music Awards

 

Après s’être illustrée au John Lennon Songwriting Contest, la sainte-catherinoise Danielle
Tremblay se retrouve maintenant au nombre des 10 finalistes de la catégorie Open des
International Acoustic Music Awards pour sa chanson Danser avec toi, un concours
prestigieux s’il en est.

 

Celui-ci honore ce qui se fait de mieux musique acoustique et accepte des participants de
partout, dont l’Australie, le Canada, le Japon, Brésil, l’Allemagne, les États-Unis et l’Afrique
du Sud, pour n’ennommer que quelques-uns.

 

Originaire du Saguenay mais résidant à Sainte-Catherine depuis plusieurs années, madame Tremblay est une pianiste et une auteure-compositrice-interprète qui dirige également l’école de musique Crescendo depuis 30 ans. Après s’être produite sur la scène montréalaise pendant plusieurs années au sein de l’ensemble Lazuli, elle a lancé en 2012 son deuxième album : Entendre avec les yeux. La chanson Danser avec toi, pièce qui lui a valu son titre de finaliste, est dédiée à son père, originaire du Saguenay. Par Yves Rivard, Journal Le Courrier

Crédit photos : Eve-Line Montagne

 

12 février 2014

Danielle Tremblay se distingue aux International Acoustic Music Awards

 

Après s’être illustrée au John Lennon Songwriting Contest, cette fois, notre artiste compte parmi les 10 finalistes de la catégorie « Open » des International Acoustic Music Awards pour sa chanson Danser avec toi.

 

Ce concours récompense l’excellence en matière de musique acoustique. Les participants viennent de partout au monde : Australie, Canada, Japon, Brésil, Allemagne, États-Unis, Afrique du Sud et autres pays. Les critères de sélection sont l’excellence de la performance musicale, de l’écriture de chanson, de la composition, de la production musicale, l’originalité et la qualité artistique.

 

La chanson Danser avec toi est dédiée à son père, originaire du Saguenay. Cette œuvre, de style lyrique dans l’introduction, exprime la tendresse qu’elle ressent pour lui, puis s’anime sur un rythme lui rappelant les soirées dansantes en sa compagnie. Comme plusieurs chansons de son dernier album, Entendre avec les yeux, elle parle de l’importance des liens familiaux et des relations humaines.

 

L’album regroupe des chansons d’inspiration plus classique, comme cette dernière, alors que certaines sont de style plus pop et traitent de sujets contemporains, comme la conciliation travail-famille ou la protection de l’environnement. Elle sera justement en tournée dans sa région natale, du 28 juin au 13 juillet 2014. Consultez son site ou suivez-la sur sa page Facebook pour plus de détails.

 

Danielle Tremblay, originaire du Saguenay, est une pianiste accomplie et une auteure-compositrice-interprète talentueuse. Elle partage sa vie entre la Montérégie, lieu où elle crée et se ressource et l'Île-des-Sœurs où elle dirige l’école de musique Crescendo depuis 30 ans. Après s’être produite sur la scène montréalaise pendant plusieurs années au sein de l’ensemble Lazuli, elle lance en 2012, son deuxième album, intitulé Entendre avec les yeux.

22 janvier 2014

Le doux Crescendo de Danielle Tremblay

L’école de musique Crescendo célèbre ses 30 ans

Danielle Tremblay a reçu fin novembre deux prix « Coup de chapeau 2013 » du Forum
économique de Verdun, dans la catégorie « Travailleur autonome », pour l’école de
musique Crescendo qu’elle dirige depuis 30 ans, mais aussi pour son plus récent album,
Entendre avec les yeux.

 

« Quel coup de chapeau ! Et deux le même soir! J'en avais les larmes aux yeux», admet
Danielle Tremblay. Aussi loin qu'elle s'en souvienne, il y a toujours eu de la musique à la
maison. « Cela faisait partie de la vie familiale. Mon père en jouait très fréquemment; alors
tout naturellement, ma sœur et moi l'avons apprise. J'ai étudié la musique avec les sœurs
du Bon-Pasteur à Chicoutimi. Le piano, un peu le violon, mais aussi la flûte traversière. »

 

« Et j'ai continué au cégep de Sainte-Foy puis à l'Université Laval », relate Danielle Tremblay. De la musique et du chant, bien sûr. J'ai toujours chanté. J'ai fait partie de nombreuses chorales quand j'étais plus jeune. Côté instrumental, j'ai surtout donné des concerts de musique classique. Puis il a bien fallu un jour gagner sa vie, alors je suis devenue professeur de musique, notamment à l'école primaire de l'Île-des-Sœurs, un quartier où je me suis installé en 1998.

 

Compositrice… et chanteuse !

Originaire du Saguenay, la prof de musique Danielle Tremblay est aussi une pianiste accomplie et une auteure-compositrice-interprète de talent. Après s’être produite sur la scène montréalaise pendant plusieurs années au sein de l’ensemble Lazuli, elle a lancé il y a quelques mois son deuxième album, Entendre avec les yeux, son second Coup-de-chapeau 2013.

 

« Interprète classique de concert à mes débuts, j'ai pris l'habitude d'écrire les petites musiques qui me trottaient dans la tête. J'ai même écrit une comédie musicale, Cyrano, avec trois chanteurs et sept musiciens sur scène.»

 

Danielle Tremblay a aussi fondé Lazuli, un groupe de six musiciens et une chanteuse (batterie, piano, percussions, trompette, accordéon, violon, violoncelle). C'était une structure lourde à gérer. Le groupe m'a dit un jour « pourquoi tu ne chanterais pas tes propres chansons ? » et du jour au lendemain, je me suis mise à interpréter mes propres chansons. Des chansons remarquées au concours de Petite-Vallée.

 

Une tournée en préparation

« On m'a comparé à bien du monde, tous différents les uns des autres comme Léo Ferré, Jorane, Yann Tiersen, George Gershwin, de la musique médiévale et même Jean-Baptiste Lully ! » s'amuse-t-elle. « Pour la voix, on m'a comparé à Pauline Julien, Édith Piaf, Monique Leyrac, etc.; les gens aiment comparer, ç'est comme ça. »

 

« Oui, je suis fière de ces comparaisons, mais je crois que toute cette musique vient de mes tripes. Pour Entendre avec les yeux, mes influences, je les ai trouvé dans les paysages, les fleurs, la nature, si belle qu'elle m'enchante et m'inspire de belles musiques. Les thèmes qui m'inspirent touchent la famille, l'amitié, mais aussi la pollution et parfois les envahisseurs, ces personnes envahissantes qui se mêlent de ce qui ne les regardent pas…»

 

Danielle Tremblay prépare une tournée au Saguenay-Lac Saint-Jean entre fin juin et début juillet, notamment à l'occasion du grand rassemblement des Gilbert, une des familles souches dont elle descend. « Et j'ai décidé de m'investir cette année dans différents concours parce qu'on est plus crédible dans ce métier quand on gagne des prix », assume cette maman d'un gaillard d'une vingtaine d'année, Francis Côté-Tremblay, un champion de « longboard » au niveau compétitif. Par Michel Joanny-Furtin, Le Magazine Île-des-Soeurs

© (Photo Hugo Lorini)

Pianiste accomplie et auteure-compositrice-interprète de talent, Danielle Tremblay vit sur l’Îledes-Soeurs depuis 16 ans.

 

Une école d’humanisme

« Enseigner la musique, ce n’est pas seulement une question d’apprentissage», insiste la professeure. «Cela permet de développer un être humain. Ainsi la musique permet de combattre la timidité, de stimuler des encouragements, de développer l’ouverture d’esprit, d’apprendre une meilleure respiration et, avec tout ça, un autre rapport au monde… »

Lennon et Schumann

Danielle Tremblay est par ailleurs l’une des trois finalistes du Concours international de composition John-Lennon ! « Pour ce qui est de mes compositions, ça sonne tantôt classique, tantôt jazzé, contemporain, musique du monde. Le tout avec un bagage de musicienne classique. Mon compositeur préféré, c’est Robert Schumann, un grand musicien romantique. »

Musique du monde au programme

L’école Crescendo dispose de cinq salles de cours et accueille actuellement une centaine d’élèves de tous les âges dont quelques adultes, «mais principalement des jeunes, des enfants dès l’âge de quatre ans et des adolescents», détaille Danielle Tremblay. «On leur enseigne le piano, mais aussi le violon, la guitare et le chant en cours individuels.» Dans le cadre d’un nouveau projet, Danielle Tremblay travaille avec le multi-instrumentiste Huhu-Bac Quach à la mise en place d’un cours sur les musiques du monde et leurs instruments moins conventionnels.

8 janvier 2014

Coup de chapeau à une artiste de Sainte-Catherine

J.B. En novembre dernier, Danielle Tremblay a reçu le prix Coup de chapeau 2013 du Forum économique de Verdun, dans la catégorie «Travailleur autonome» pour l'école de musique Crescendo qu'elle dirige depuis 30 ans. (...) Journal Le Reflet

 

Copyright © 2018 - Danielle Tremblay, tous droits réservés